Le conseil municipal

le-conseil-municipal

Maire
Monsieur Jean-Luc LUTZ est maire de la commune de Bliesbruck.

Les Adjoints:
– Jacques SCHOULLER
– Marie-Rose BERTUCCI
– Gérard KIRCH
– Catherine LANG

Les Conseillers Municipaux:
Marie Rose Kotliba, Christian Segalla, Olivier Weissend, Dorothée Da Silva, Jean-Claude Fierling, Christian Lersy, Catherine Buda, Laure Krebs, Maryse Grcic, Fabien Haffner

Présentation de la commune

Bliesbruck (en allemand Bliesbrücken, et en francique lorrain Brigge) est une commune française située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-est. leglise-sainte-catherine

Le nom Bliesbruck, est une réduction du nom germanophone du village, qui est Bliesbrücken. Celui-ci signifie « ponts sur la Blies », en effet, Brücke signifie « pont » en allemand et prend -en au pluriel. Il doit faire référence au fait que le pont reliant les deux principales parties du village a souvent été reconstruit, le premier ayant été un simple pont en bois, remplacé ensuite par un pont à voûtes, détruit à la Seconde Guerre mondiale, remplacé ensuite par un pont en bois par les Français et les Américains. C’est seulement dans les années 1970 que le pont actuel fut bâti.
La commune a souvent changé de dénomination, si bien que son premier nom connu, de 1131, est Blysebrucken, plus tard rallongé en Bruecken auf der Bliesz, puis raccourci à Bruck, francisé ensuite en Pons, pour revenir sous l’annexion allemande à un nom proche de celui d’origine, Bliesbrücken, qui sera francisé en 1919 au retour de la région à la France, pour donner le toponyme actuel. Toutefois, il conserve le nom primitif de Brigge et Bliisbrigge/Bliisbrikke1 en francique rhénan lorrain, dialecte très répandu en Moselle-est.

Blysebrücken (1131); Blysbruchen (1180); Brugken (1234); Brüchen, Brüchem, Briken (1544); Brückem (1594); Blise-Brüchen (1751); Brucken (1779); Bliesbrück (1788); Blise Briken (carte de Cassini); Bricken (carte de D. Calmet).