Fête du petit côté sous un soleil radieux

img-0528
La 20e fête du Petit Côté, quartier de Bliesbruck situé sur la rive droite de la Blies, a une nouvelle fois connu un franc succès grâce à l’investissement et à l’efficacité des footballeurs de l’AS Bliesbruck.

Les festivités ont démarré ce samedi avec un bal champêtre suivi d’un feu d’artifice. Ce dimanche, ce sont les chineurs et les exposants qui ont pris possession des rues avec le traditionnel marché aux puces. De nombreux stands, où chacun pouvait trouver son bonheur, ont attiré de nombreux visiteurs.

Au programme de ce dimanche, un apéritif concert, une animation musicale orchestrée par Pascal, la présence du gardien de but du FC Metz David Oberhauser et la troupe des Zumba Girls qui a su mettre une belle ambiance.

Les enfants n’ont pas été oubliés, ils ont pu se dépenser sans compter sur le château gonflable. Restauration et buvette ont fonctionné tout au long de la journée.

les-jeunes-de-l-as-bliesbruck-ont-pu-rencontrer-un-joueur-du-fc-metz-david-oberhauser-photo-rl-1470586716
la-chaleur-etait-au-rendez-vous-et-les-exposants-ont-tenu-bon-photo-rl-1470586716

Football

Anciennes Photos du village

Le conseil municipal

le-conseil-municipal

Maire
Monsieur Jean-Luc LUTZ est maire de la commune de Bliesbruck.

Les Adjoints:
– Jacques SCHOULLER
– Marie-Rose BERTUCCI
– Gérard KIRCH
– Catherine LANG

Les Conseillers Municipaux:
Marie Rose Kotliba, Christian Segalla, Olivier Weissend, Dorothée Da Silva, Jean-Claude Fierling, Christian Lersy, Catherine Buda, Laure Krebs, Maryse Grcic, Fabien Haffner

Cérémonie du 11 Novembre

img-69741111

Plus de photos sur :

Cérémonie du 11 Novembre avec l'hymne Nationale chanté par les enfants de l'école élémentaire de Bliesbruck

Publié par Bliesbruck, Hier et Avant Hier sur dimanche 12 novembre 2017

Départ de l’abbé Pierre Simon

img-60751

Avant son départ pour le pays de la Nied, l’abbé Pierre Simon, 30 ans et plus jeune prêtre du diocèse, célébrera sa dernière messe ce dimanche 3 septembre à 9h45 en l’église Saint Catherine de Bliesbruck.
Comment vous est venue cette vocation ?
Je suis originaire du pays de Bitche, de Walschbronn. J’ai fait mes études au lycée Albert Schweitzer de Bitche. Ma vocation m’est venue à travers de nombreuses personnes rencontrées et aussi avec les paroissiens. J’étais déjà impliqué dans la vie religieuse en tant qu’organiste mais aussi à la chorale et à la sacristie. A travers ma rencontre avec de nombreux prêtres et religieuses comme Sœur Marie Alfred, j’ai eu cette vocation de me mettre au service de l’église. Sœur Marie Alfred a été comme une bonne mère, témoin vivant de ce qu’est la foi, le partage et la joie de vivre.
Après mon baccalauréat, l’abbé Werner de Bitche m’a soutenu dans les démarches. J’ai fait une première année de discernement à Nancy afin de réfléchir puis j’ai intégré le Grand Séminaire de Metz pour 6 ans. J’ai ensuite été ordonné diacre puis prêtre. J’ai effectué un stage le weekend à Sarreguemines. Cela fait maintenant que 3 ans que j’officie à Sarreguemines et dans le Val de Blies.

Vous avez passé 3 ans avec les paroissiens du Val de Blies. Quels sont les points forts que vous retenez ?
Après le départ de l’abbé Jean-Luc Onoriani, ma mission a été d’accompagner les jeunes à 15 saisons du sacrement de la confirmation. Il fallait rencontrer et regagner la confiance et expliquer le processus de la confirmation aux paroissiens.
Tout s’est très bien passé et j’ai eu la joie que les jeunes et les parents s’investissent. Nous avons eu un élan de spontanéité appréciable. C’était la première fois que les parents et les confirmands m’offraient des cadeaux. Une relation d’humanité belle à vivre. C’est l’esprit de village, la solidarité, la communication, le respect.
J’ai pu ainsi rencontrer des personnes chaleureuses, accueillantes et attachantes. Je me souviendrai de la fête de la Saint Hubert à Blies-Ebersing, de la fête patronale de Saint Quirin à Blies-Guersviller, du départ de mon ami, l’abbé Arnaud Graeffly à Frauenberg, mais aussi du repas pastoral à Bliesbruck où le conseil de fabrique nous a offert l’intégralité de la quête de l’office afin de financer une partie de notre pèlerinage avec les jeunes à Lourdes.

Après votre messe de départ du 3 septembre, quel est votre avenir au sein de l’Eglise ?

Une nouvelle vie m’attend en tant que vicaire de Bouzonville. Je serai logé à Freistroff et j’aurai deux communautés de paroisses, soit dix clochers. La première est la communauté Notre Dame de la vallée des moulins et la deuxième Notre Dame du Grafenthal. C’est une nomination pour 3 ans où je devrai rencontrer les personnes, mettre en avant l’esprit de confiance, de fraternité et entrevoir de nouveaux projets. Une nouvelle mission que je prendrai avec cœur dès le weekend du 9 et 10 septembre.